Le Massif des Albéres

Le Paratge Natural d'Interés Nacional de l'Albera (créé par la Loi 3/1986, du 10 mars, du Parlement de Catalogne) bien que ne faisant pas partie de la commune de Roses, en est si proche que le visiteur intéressé peut s'y rendre aisément.
Structurellement, le Site Naturel de l'Albera se compose de deux parties : l'une, la zone occidentale (Requesens - Baussitges), surface largement arborée et offrant une grande diversité de végétation de moyenne montagne, et l'autre plus sèche et plus basse (Sant Quirze de Colera - Balmeta) qui offre une nette prédominance de la végétation d'arbustes.

Ainsi donc pouvons-nous trouver, dans la première, des espèces d'une flore propre aux milieux humides, comme le houx commun (Ilex equifolium, que la loi protège), l'if (Taxus baccata) et de nombreuses orchidées, alors que l'autre zone offre une prédominance d'espèces plus adaptées à la sécheresse, englobées dans ce que l'on appelle le maquis méditerranéen, comme par exemple l'argelas noir (Calicotome spinosa) et les cistacées (Cistus, fam.).
En ce qui concerne la faune, il convient de mentionner particulièrement une espèce emblématique, la tortue d'Hermann (Testudo hermanni), puisque, avec le Cap de Creus et le Garraf, c'est le seul lieu où elle a été réintroduite avec succès del Paratge de l'Albera

FÔRET DE LA MAÇANA 
Cette forêt qui peuple le versant nord de la chaîne des Albères, sur le territoire communal d'Argelès-sur-Mer (Roussillon), s'étend sur 300 hectares et se compose surtout de hêtres et de chênes blancs..

LACS DE LA JONQUERA 
Zone (30 ha) de petits lacs et d'étangs à l'extrémité méridionale de la commune de La Jonquera, tout près de ceux de Cantallops et Capmany.

CENTRE DE REPRODUCTION DE TORTUES DES ALBÈRES 
Situé près de l'ermitage de Mare de Déu del Camp (Garriguella), il est voué à la reproduction et à la conservation de la tortue méditerranéenne.

PATRIMOINE HISTORIQUE ET ARCHITECTUAL
La chaîne des Albères possède l'une des plus grandes concentrations de monuments mégalithiques de Catalogne (110 dolmens, 19 menhirs, 7 cistes et un site de peuplement néolithique). Elle a également hérité un riche patrimoine d'art roman, sous forme de petites églises, cures et monastères. Le plus remarquable d'entre ces vestiges du passé est l'ancien monastère bénédictin de Sant Quirze de Colera, du Xe siècle.Au cúur du site de nature, se dressent les ruines de plusieurs châteaux des XIVe et XVe siècles : Rocabertí, Requesens et Canadal.

Contact

  • 972 545 079
  • Centre d'Informació del Paratge Natural de l' Albera
    Situat a l'edifici de l'antiga rectoria del poble d'Espolla
    C/ Mossèn Amadeu Sudrià, 3 Espolla 17753
  • www.parcsdecatalunya.net