Roses transfrontalier

Type: Route
Sens de la marche: Contraire aux aiguilles d’une montre
Distance: 93 km
Durée: 5h 25'
Dénivelé positif cumulé: 1.390 m
Dénivelé négatif cumulé: 1.390 m
Principaux cols: Col du Frare et Col des Belitres (Pente moyenne de 1,9% - Pente maximum de 8%) et Col de Banyuls (Pente moyenne de 3,5% - Pente maximum de 20%)

Difficulté: 2/3

 

Description:

Itinéraire d’une distance et à dénivelé moyens, offrant pour attrait deux aspects essentiels de l’Alt Empordà : la côte sauvage et la plaine intérieure, avec des paysages hautement panoramiques.

La première partie nous rapproche du littoral, tout en progressant avec facilité sur la plaine de l’Empordà, mais avec une transition par route nationale – secteur de Vilajuïga à Llançà – où il faut être très vigilant. Une fois sur la côte, le parcours s’étend sur plusieurs kilomètres en alternant front de mer – avec de petits ports où le paysage pittoresque de ce coin de la Costa Brava est le grand protagoniste – et vues panoramiques spectaculaires, qui s’offrent à nous lorsqu’on gagne en altitude.

Une fois en Catalogne nord, côté français, dans le joli village de Banyuls-sur-Mer, la direction de l’itinéraire change radicalement en tournant vers le sud-ouest. Les deux versants du col de Banyuls sont une véritable découverte, tant sur le plan sportif que du paysage, avec la partie orientale ouverte sur la Méditerranée – plus humide et où la vigne nous accompagnera jusqu’aux pénibles montées finales – et la partie de l’Empordà, plus âpre, parsemée de chênaies et oliveraies caractéristiques.

Bien qu’il s’agisse d’un parcours essentiellement touristique, très tranquille en termes de circulation, il faudra rester vigilant et veiller à rester sur le côté droit de la route car celle-ci est très étroite et présente, par endroits, une faible visibilité.

Arrivés à Espolla, on tourne vers le sud-est en empruntant un chemin bucolique et tranquille qui mène à Vilajuïga où il faudra redoubler de vigilance jusqu’à Roses car la route peut présenter un flux de circulation intense et les véhicules peuvent y circuler à une certaine vitesse.

Cet itinéraire offre une option intéressante au niveau de Banyuls. On peut pousser jusqu’au célèbre village de Collioure puis récupérer l’itinéraire original en suivant la route D-86, en franchissant le col des Gascons (387 m) et en passant au-dessous de la tour Madeloc pour ensuite redescendre sur Banyuls. Si on choisit cette option, la distance est de 120 km avec 1 750 m de dénivelé approximativement.

 

PRÉCAUTIONS

  • Sur les routes principales les plus rapides, le bas-côté est étroit, et la circulation est intense, surtout en été.
  • Il faut être en forme, surtout si, à Banyuls, vous optez pour aller jusqu’à Collioure.
  • Arrêtez-vous pour reprendre des forces avant de grimper au col de Banyuls.
  • Attention ! Après Colera, on quitte la N-260 pour monter au col des Frares vers Port-Bou sans avoir à passer par les tunnels. Cela vaut vraiment le détour !
  • La montée au col de Banyuls se fait par une route en bon état mais étroite, sans marquage au sol ni bas-côté. Côtes finales à 22%.
  • Sur la descende du col de Banyuls à Espolla, il y a 5 passages canadiens pour le bétail (il s’agit de barres de fer au sol, apparentes ou recouvertes de plaques en acier). Ils sont signalés par un panneau de danger. Il y a quelques tronçons avec des pentes à 10%.
  • Après la première descente du col de Banyuls, au premier passage à gué d’un torrent à traverser, le revêtement en béton est en mauvais état. Sur le reste, le revêtement en goudron est en bon état.
  • Après Espolla, méfiez-vous, en entrant dans la plaine de l'Empordà en direction de Roses, le chemin paraît long et est jonché de faux plats et petites ondulations. 

 

+ Info:

 

 

  • Notice légale

    Les sentiers sont des propositions qui invitent à suivre un itinéraire déterminé. Les marques sur les sentiers sont exclusivement des éléments indicatifs qui signalent le tracé de l’itinéraire prévu. Étant donné la multitude de situations et circonstances qui peuvent se produire, il est matériellement impossible de garantir que cette signalisation restera indéfiniment intacte. Par conséquent, la municipalité et/ou les organismes qui sont éventuellement chargés de la maintenance des indications déclinent toute responsabilité quant aux dommages et/ou préjudices que pourraient subir les usagers des itinéraires signalisés en cas d’égarement ou autre motif.

    C’est pourquoi il est vivement recommandé aux usagers des itinéraires signalisés de ne pas se fier qu’aux indications et de se munir, avant et pendant la randonnée, d’une carte et d’un GPS ou d’une boussole, pour résoudre les éventuels problèmes qui pourraient se présenter.
    Par ailleurs, lorsqu’on emprunte un sentier balisé, il est important d’observer scrupuleusement les normes de circulation routière et de cohabitation en société, que l’on circule sur une piste, sur une route ou dans le lit d’un ruisseau.

    Les itinéraires signalisés sur les sentiers sont simplement indicatifs et, de ce fait, la municipalité de Roses décline toute responsabilité quant aux accidents résultant de toute activité pratiquée sur ces sentiers et recommande pour cela, outre les recommandations précédentes, l’utilisation d’un équipement et d’un matériel adéquats.