Ciste du Pla de les Gates

(4700-3400 av. J.-C. - Néolithique moyen)

Tombe néolithique de la phase initiale du mégalithisme en Empordà. À l'origine, elle était formée d'une chambre rectangulaire courte, orientée au nord-est, encastrée dans un affleurement d'ardoise qui dépasse du sol. De la structure, il ne reste qu'une des dalles latérales d'ardoise qui délimitait la chambre. Une grande dalle, disparue, et le grand tumulus autour de la ciste fermaient cette sépulture.

Elle a été localisée en 1986 par les archéologues qui dessinaient la ciste voisine. On y a fait des fouilles l'année suivante mais on n'y a trouvé aucune sorte d'ustensiles. D'autre part, on a localisé sur le tumulus une dalle, bien implantée, qu'on interprète comme un menhir-stèle qui probablement la signalisait. Une analyse du pollen a établi que cette zone était autrefois peuplée d'une végétation de type arbustes avec des chênes verts et chênes-lièges isolés.

Cette ciste fait partie de ce qu'on appelle la nécropole de Montjoi, un espace d'enterrement primitif qui occupait les cols des montagnes sur un rayon de 1,5 km. La population habitait probablement les vallées fertiles des environs et les tombes devaient se situer à la limite du territoire communal, peu favorable à la pratique de l'agriculture.